Tarots de Marseille

Tarots de Marseille
Votez pour nous !

Que sont les Tarots de Marseille ?

Le jeu de Tarot de Marseille est composé de 78 cartes, appelées Arcanes ou Lame, qui sont divisées en deux types : les Arcanes Majeurs (22), aussi appelés Triomphes, et les Arcanes Mineurs (56). « Arcane » est un mot qui vient de l’Arcane latin qui signifie « caché, caché, secret, mystérieux ». Le Tarot de Marseille est donc considéré comme un mystère et c’est pourquoi il fait l’objet de lectures et d’interprétations. Mais qui les a créés ? Dans quel but ? Et que signifie ce jeu de cartes ?

Origines ?

L’origine de ce type de Tarot, bien qu’officiellement originaire de Marseille (le premier producteur connu étant situé dans la ville française), est très discutée par les historiens et différents auteurs. Certains disent, par exemple, qu’ils sont originaires d’Italie, où quelques cartes de Tarot du 15ème siècle ont été trouvées. D’autres, en revanche, prétendent que l’origine du Tarot est sans doute égyptienne ou même qu’il a été légué par les Cathares. Il est donc difficile d’établir l’origine du Tarot de Marseille.

A quoi ressemble un jeu de Tarot de Marseille ?

Le Tarot de Marseille a toujours eu des usages et des modes de lecture différents : c’est le principal ouvrage de référence en matière de cartographie et il est également utilisé en psychologie et en psychogénéalogie.

Comme nous l’avons dit, le jeu est composé de 78 cartes et est divisé en deux grands groupes.

1. Les Arcanes mineures, composés de 4 énergies de 14 lames, correspondent chacune à une partie du corps :

Épées (intelligence) qui correspondent à la tête
Bâtonnets (créativité et sensualité) qui correspondent au bassin
Tasses (affects, cœur) qui correspondent à la poitrine
Denarii (argent, objets matériels) qui correspondent aux pieds

2. Les Arcanes Majeurs,  composés de 22 lames divisées en 2 cycles :

De 1 à 10 : les cartes représentent une situation concrète.
De 11 à 21 : les cartes déterminent l’inconscience du consultant.
La 22ème carte est le Fou, une lame qui ne tombe dans aucun de ces deux groupes.